Ces oiseaux qu’on met en cage : poignant et irrésistible

1 réponse

  1. Anonyme dit :

    Bonne chronique, une phrase m a fait sourire mais je ne dirai pas laquelle. ^^
    Dernière phrase, gagne au lieu de gage.

Laisser un commentaire